採用の禁止:Fifaはチェルシーの魅力を研究する

Chelsea pourra-t-il finalement recruter cet été ? La Fifa étudie jeudi l’appel du club anglais contre la décision de lui interdire tout recrutement lors des deux prochains mercatos, soit jusqu’à fin janvier 2020. Mais le verdict pourrait prendre plusieurs semaines.

La sanction remonte au 22 février dernier: ce jour-là, la Fifa interdisait au club de Roman Abramovitch tout recrutement pour les deux prochains mercatos (été et hiver) pour avoir enfreint les règles en matière de transferts de joueurs mineurs.

Les Blues? qui avaient écopé également d’une amende de 600.000 francs suisses, un peu moins de 530.000 euros, sont accusés d’avoir contourné la réglementation sur les transferts internationaux de 29 joueurs mineurs.

Le 5 mars, Chelsea a indiqué qu’il faisait appel de cette interdiction et s’est étonné que cet appel ne soit pas suspensif, ce qui avait pourtant été le cas dans des affaires précédentes concernant d’autres clubs.

L’appel est étudié jeudi par la commission de recours de la Fifa qui ne devrait pas rendre sa décision avant plusieurs semaines. L’objectif, selon une source proche, est cependant de rendre cette décision “avant l’ouverture du mercato d’été”, pour laisser éventuellement au club, en cas de décision défavorable, la possibilité de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS).

La décision de la Fifa est attendue avec beaucoup de fébrilité par le club londonien, habituellement très actif sur le marché des transferts. Surtout, le crack belge des Blues, Eden Hazard, est convoité par le Real Madrid, dans le cadre d’un transfert estimé par la presse à 100 millions de livres (117 M EUR).

Mais une confirmation de l’interdiction de recruter pourrait faire avorter ce mouvement.

Hazard a pour l’instant refusé de prolonger avec Chelsea son contrat, qui expire en juin 2020, et n’a pas caché son envie de rejoindre un jour la prestigieuse “Maison Blanche” aux 13 Ligues des champions, un record.

D’autres grands clubs, comme le FC Barcelone, l’Atlético Madrid ou le Real Madrid ont déjà été sanctionnés pour des infractions similaires ces dernières années. Leurs appels avaient permis de retarder la sanction.

Si Barcelone et l’Atlético avaient vu leur interdiction de recruter confirmée, celle du Real avait finalement été réduite au seul mercato hivernal.

SOURCE DE L’ARTICLE: http://www.rfi.fr/depeche/interdiction-recrutement-fifa-va-etudier-appel-chelsea